top of page

Piroplasmose

Ce que vous devez savoir

La piroplasmose est l’une des maladies parasitaires les plus fréquentes, elle tue encore de nombreux chiens chaque année.

La piroplasmose du chien est aussi appelée babésiose canine. C’est en effet le parasite nommé babesia canis qui en est à l’origine. Cette maladie est l’une des plus fréquentes chez le chien. Elle est transmise par la morsure de tique, un acarien largement présent sur l’ensemble du territoire. La tique se nourrit du sang de l’animal, l’agent infectieux présent dans sa salive contamine le chien, passe dans son sang et entre dans ses globules rouges où il s’y multiplie et les détruit.

 

Les températures douces font que le risque pour le chien de se faire mordre par une tique et de contracter la piroplasmose est réel tout au long de l’année. La piroplasmose, si elle est une maladie grave pour le chien qui la contracte, ne se transmet pas d’un chien à un autre. Un chien malade ne peut pas non plus contaminer un autre animal ou un homme.

La piroplasmose se manifeste par certains signes qui doivent vous alerter :

 

  • Une forte fièvre

  • Une fatigue importante

  • Une perte d’appétit, parfois accompagnée de vomissements

  • Une coloration des urines anormales (rouge, orange ou marron)

 

En présence de ces symptômes, il est important de vérifier si votre chien n’a pas de tiques accrochées, et de nous consulter rapidement pour exclure la possibilité de piroplasmose. Il s’agit en effet d’une maladie grave dont le traitement doit être mis en place au plus vite.

 

Attention, ce n’est pas parce que votre chien ne présente pas de tiques visibles que vous pouvez exclure une piroplasmose, seul votre vétérinaire pourra vous en assurer.  

bottom of page